L’enlèvement de citoyens japonais par la Corée du Nord

L’enlèvement de citoyens japonais par la Corée du Nord

Vue d’ensemble

Une série d’enlèvements de citoyens japonais par la Corée du Nord a eu lieu entre 1970 et 1980 environ. Actuellement, 17 victimes ont été identifiées par le Gouvernement du Japon.

Au mois de septembre 2002, la Corée du Nord a finalement reconnu que des citoyens japonais avaient été enlevés, et cinq de ces personnes ont pu revenir au Japon au mois d’octobre de cette même année. La Corée du Nord n’a cependant pas fourni d’explications adéquates quant au sort du reste des victimes, et assure que la question des enlèvements est désormais résolue. Cette position laisse de nombreuses questions sans réponse, et le Gouvernement Japonais la considère comme inacceptable.

L’enlèvement de citoyens japonais est une affaire grave qui touche à la souveraineté du Japon ainsi qu’à la vie et la sécurité de ses citoyens. Tant que cette question n’est pas résolue, il n’y a pas de normalisation possible des relations avec la Corée du Nord. De tous les sujets qui demeurent non résolus entre le Japon et la Corée du Nord, la question des enlèvements est considérée de la plus haute priorité par le Gouvernement du Japon, qui met tous ses efforts dans sa résolution.

Pour en savoir plus au sujet des enlèvements

Les cas individuels des 17 victimes d’enlèvement identifiées par le Gouvernement Japonais

A ce jour, le Gouvernement du Japon a identifié 12 incidents distincts concernant un total de 17 citoyens japonais enlevés par la Corée du Nord.

Autres cas possibles d’enlèvements par la Corée du Nord

En plus des cas déjà identifiés par le Gouvernement Japonais, certaines disparitions de personnes font penser également à un enlèvement de la part de la Corée du Nord.

Personnes enlevées dans d’autres pays

D’autres pays, en dehors du Japon, sont également confrontés à de possibles enlèvements de personnes par la Corée du Nord.